Marseillan - 160 vins médaillés lors de la vingtième édition du concours national des vins IGP

Marseillan - 160 vins médaillés lors de la vingtième édition du concours national des vins IGP

Marseillan - 160 vins médaillés lors de la vingtième édition du concours national des vins IGP

Par InterIGP - Paris, le 30 Mars 2024

160 VINS MÉDAILLÉS LORS DE LA VINGTIÈME ÉDITION DU CONCOURS NATIONAL DES VINS IGP

Le Concours national des vins IGP, dont la vingtième édition s’est tenue ce vendredi 22 mars à Marseillan (34), vise à mettre en valeur une catégorie qui représente aujourd’hui 42 % de la production de vins tranquilles en France. Ainsi, les jurés ont pu récompenser 160 vins parmi les 499 références dégustées à l’aveugle. Le palmarès complet est à retrouver sur le site www.concoursnationaligp.vin
À noter que l’édition 2025 se tiendra à Toulouse, la ville-capitale des Vins du Sud-Ouest.

Le Concours national des vins IGP, dont la vingtième édition s’est tenue ce vendredi 22 mars à Marseillan (34), vise à mettre en valeur une catégorie qui représente aujourd’hui 42 % de la production de vins tranquilles en France. Ainsi, les jurés ont pu récompenser 160 vins parmi les 499 références dégustées à l’aveugle. Le palmarès complet est à retrouver sur le site www.concoursnationaligp.vin

À noter que l’édition 2025 se tiendra à Toulouse, la ville-capitale des Vins du Sud-Ouest.

EN RÉSUMÉ

• L’IGP est l’une des trois catégories de vin reconnues en France. Ce signe de qualité, règlementé par l’Union européenne, permet d’attester de l’origine d’un vin tout en laissant aux vignerons et aux winemakers le choix des cépages, des assemblages et des méthodes de vinification.

• Le Concours national des vins IGP est un concours organisé par InterIGP, l’Association nationale des interprofessions des vins à indication géographique. Il est ouvert aux vins relevant des 76 IGP aujourd’hui reconnues par l’INAO.

• L’événement, qui compte parmi les plus importants concours de vin en France, réunit chaque année plusieurs dizaines de dégustateurs professionnels : œnologues, cavistes, sommeliers, etc. Les vins sont tous anonymisés et notés.

NOTE DE CONJONCTURE

Le marché du vin est en repli avec une diminution structurelle de la consommation domestique que ne compense pas tout à fait le dynamisme des exportations. Comme les autres catégories de vin, les vins IGP sont donc engagés dans une stratégie de valorisation visant à préserver les chiffres d’affaires, voire à les développer. La catégorie se démarque toutefois par sa résilience. À l’international, elle ne cède pas de terrain, sa part dans les exportations de vins français se maintenant entre 25 et 27 %, ce qui correspond peu ou prou à son poids en volume dans la production nationale (de l’ordre de 12,3 millions d’hectolitres par an). Quant au marché français, elle affiche un chiffre d’affaires en hausse de 3,9 % en 2023 sur le circuit de la grande distribution alors que le segment des AOP, par exemple, est en recul de 1,4 %. L’explication : un positionnement équilibré, qui rassure grâce à la notion de territoire et qui séduit grâce à des vins décomplexés au bon rapport qualité-prix. Ainsi, au sein de la catégorie, on retrouvera aussi bien des grandes marques à fort capital d’image, qui lui ouvrent les portes de la grande distribution et de l’export, et des vins originaux, qu’on retrouvera en CHR ou chez les cavistes.


« Cette édition du Concours national des vins IGP, qui s’est tenue dans le cadre magnifique des Caves Richemer, est un millésime particulièrement réussi, avec un palmarès qui démontre toute la diversité et la complémentarité de la production de la catégorie. L’IGP est un signe officiel de qualité, c’est aussi un segment qui se démarque par son agilité et sa capacité à s’adresser à tous les consommateurs, dont les néo-consommateurs, avec des profils - vins bas degré, vins étonnants par leur acidité ou leur sucrosité - qui vont susciter leur curiosité et leur intérêt. Mais nous devons continuer à avancer et aller chercher les consommateurs là où ils sont et les prendre comme ils sont, en adaptant notre communication ou en investissant de nouveaux formats. Nous devons aussi gagner en notoriété et c’est pourquoi, d’ailleurs, nous projetons bientôt une dégustation professionnelle à Paris afin de présenter nos médailles d’or. »

CHRISTOPHE BOU, PRÉSIDENT D’INTERIGP


TOUTES LES MÉDAILLES D’OR PAR RÉGION

LANGUEDOC ET ROUSSILLON : 57 médailles d’or SUD-EST : 30 médailles d’or SUD-OUEST : 22 médailles d’or
VAL DE LOIRE : 3 médailles d’or
AUTRES RÉGIONS : 11 médailles d’or



 

Marseillan - 160 vins médaillés lors de la vingtième édition du concours national des vins IGP

Marseillan - 160 vins médaillés lors de la vingtième édition du concours national des vins IGP

Marseillan - 160 vins médaillés lors de la vingtième édition du concours national des vins IGP

Marseillan - 160 vins médaillés lors de la vingtième édition du concours national des vins IGP

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI